RH-Solution - Portage salarial

(01/13) 3 "Métiers verts" pour expert en portage salarial

Selon Orientation Durable, le secteur, après avoir connu quelques mois difficiles, se porte plutôt bien en ce début d'année 2013 ! Ce cabinet de conseil réalise en effet depuis septembre 2011 une analyse du marché de l'emploi dans les filières liées à l'environnement et la responsabilité sociétale des entreprises, en co-édition avec l'Express et la CGPME.

Le développement durable, s'il est prometteur, reste un secteur économique fluctuant, très sensible aux volontés gouvernementales qui se succèdent. Grâce à cette étude, il est désormais plus facile de repérer les activités réellement sources d'emploi et d'opportunités de missions pour les consultants indépendants.

Une nette progression de l'activité et des offres d'emploi depuis 6 mois

Globalement, 2 219 offres d’emploi de la croissance verte et du développement durable ont été recensées sur plus de 120 sites Internet, généralistes et spécialisés, en octobre 2012, soit une progression de + 75% par rapport à l’édition de mars 2012.

Au total :

  • 1 290 postes ont été dénombrés dans les énergies renouvelables,
  • 575 pour l'efficacité énergétique et
  • 123 pour l'audit et le management environnemental.

1- L'efficacité énergétique est le secteur le plus prometteur pour les portés

Si les énergies renouvelables constituent le vivier de la croissance verte avec 58% des offres d'emploi, c'est en réalité, en raison d'un grand nombre d'emplois de commerciaux ( +120% d'augmentation en 6 mois tandis que le nombre de postes "techniques " recule de 6%).
Tendu par les incertitudes réglementaires et financières, le marché de l'emploi dans le secteur des énergies renouvelables génère des salaires plutôt bas et  peu de perspectives d'avenir pour l'instant.

Le vrai potentiel du secteur environnemental se situe plutôt du côté de l'efficacité énergétique, notamment pour les experts et consultants.
En effet, bien que comptabilisant "seulement" 26%  des offres d'emploi, leur progression y est tout de même de + 128 %  depuis mars 2012.
Surtout, celles-ci concernent pour l'essentiel des postes dits "techniques", à valeur ajoutée, comme ingénieur ou chef de projet.

Grâce aux réglementations (directive européenne sur l’efficacité énergétique, audits, amélioration de la performance énergétique des bâtiments, rénovation des logements existants, contrats de performance énergétique, etc.), c'est donc le bon moment pour s'installer en indépendant !

2- L'audit et le management environnemental font leur entrée dans l'étude

Avec 6% des offres d'emploi, c'est sans aucun doute le signe d'un engagement pérenne des entreprises pionnières et d'un segment prometteur. Là encore, les consultants indépendant peuvent tirer leur épingle du jeu en proposant leurs services sans crainte.

3- La responsabilité sociétale des entreprises reste un secteur de niche

Elle connaît une légère hausse ( + 6%) du nombre d’offres d'emploi, notamment dans 6 métiers :

  • l'éco conception,
  • le conseil,
  • la direction DD,
  • la mobilité durable,
  • la communication et
  • le marketing durable.


Cependant, le secteur reste difficile car, selon Véronique Smée, rédactrice en chef chez Novethic, le media du Développement Durable :
"Il ne faut pas attendre cependant « de boom des offres avant 2015 », , date-clé de la directive européenne sur la RSE.
En attendant, les candidats doivent se méfier du « mythe » de l’expert en développement durable ; les entreprises privilégient en effet les profils de professionnels ayant intégré la RSE à un secteur ou à un métier particulier, donc plus opérationnels. Elles préfèrent également confier ces missions à des salariés en interne et créent donc peu de postes ex-nihilo."


Pour un consultant indépendant, il est envisageable de commencer par former les "salariés internes" et envisager ultérieurement de mener des missions plus conséquentes.

RH Solutions 2013
Annabel Saint-Paul