RH-Solution - Portage salarial

(05/17) Interview d'experte : “J'accompagne les animaux vers la guérison”

[Interview : une experte indépendante au service des animaux - Lille Mai 2017]

Lucile Devlaeminck accompagne  les animaux vers la guérison. Une vocation qu’elle exerce en solo, jonglant entre ses savoir-faire étonnants et ses patients de tout poil. Voici la présentation de son activité.

Pour en savoir plus : écouter le podcast de Lucile Devlaeminck ("Madame ou Madame" - L'Emission de Radio "Madame ou Madame" de  Radio Campus Lille 106,6 FM)

RH Solutions : Racontez-nous votre parcours, comment  êtes-vous devenue « indépendante » dans votre activité ?

Lucile Devlaeminck : J’ai toujours voulu guérir les animaux. Ce n’est pas une simple passion, mais un choix de vie. Je suis tournée vers le monde animal.

Bien sûr, avant de pouvoir en vivre pleinement, j’ai exercé des « activités humaines » comme à la SNCF et dans les Ressources Humaines.

Mais déjà, je travaillais en parallèle mes compétences pour alléger les souffrances des chiens, des chats, des vaches et de chevaux dans les élevages ou chez les particuliers.

...Et puis un jour, on est prêt à tout lâcher et l’on fait ce que l’on aime !

RHS: Quel est votre métier et comment l’exercez-vous?

Lucile D. : Mon métier comporte plusieurs facettes : le reboutage, le Shiatsu Ostéo, la pharmacopée et la communication animale. Je revêts tour à tour l’habit de praticienne et de formatrice.

Le reboutage (1)  est un art ancestral qui fait appel à la manipulation de l’animal. Il n’y a pas de contre-indication mais les effets sont en général visibles puisque l’on peut réduire des fractures.

Le Shiatsu Ostéo relève de la médecine chinoise  et s’applique également à titre préventif ou curatif.

La pharmacopée, c’est l’usage  thérapeutique des plantes mais aussi des minéraux ou de  substances d'origine animale. Je pense en particulier au monde merveilleux des abeilles - l'Apithérapie (2) -.

Enfin, la communication animale est une communication intuitive ou télépathique.

J’interviens sous forme de prestation de services auprès des particuliers et des éleveurs dont les animaux peuvent être malades, dans le but de leur apporter un soin naturel, à l’aide de tous ces savoirs.

Je m’occupe aussi bien de :

  • nos animaux domestiques,
  • des animaux de ferme,
  • de animaux sportifs qui font compétions de compétition (dont chiens de sécurité, chiens concours obé, ring, rci, agility, chats, taureaux (de concours également), chevaux... ) ou
  • d’espèces plus exotiques comme les serpents et les furets.

Pour la partie formation, je suis en relation avec des Organismes agricoles par exemple comme le CIVAM (3) car il est tout aussi important de former les éleveurs tant sur l'approche santé que la communication animale.

Je forme aussi des particuliers à la communication animale.

  1. (1) Remettre un membre démis, réduire une fracture, une luxation, une foulure en utilisant des moyens empiriques.
  2.  
  3. (2) Apithérapie : -du latin apis pour abeille- l'apithérapie consiste à utiliser les produits récoltés, transformés ou sécrétés par l’abeille comme le miel, la propolis, le pollen, la gelée royale et le venin, à des fins diététiques et thérapeutiques.

(3) Centres d'Initiatives pour Valoriser l'Agriculture et Milieu rural.

  1. RHS : Une mission dont vous êtes particulièrement fière ?

Lucile D. : “Je suis fière de mes 5000 clients qui me suivent sur Facebook où je gère différents groupes (voir en bas de page). La dimension communautaire est enrichissante et j’ai la certitude que le message d'information se diffuse : chacun est de plus en plus soucieux de sa propre santé et de celle des animaux

Autre fierté, ma participation au projet Happy'Vet de Karine Masset  (1), j'y suis deux mardi par mois pour des rendez-vous. Cette vétérinaire propose des tarifs solidaires pour permettre à tous, même aux plus démunis de pouvoir faire soigner leurs animaux de compagnie. C’est une démarche noble.”

  1. (1) 177 Bis rue des Stations, 59800 LILLE /  sur Facebook
  1. RHS : Un conseil pour ceux qui voudraient se lancer en Freelance ?

Lucile D. (photo) : “J’ai toujours eu l’esprit indépendant et je pense que c’est la base. Il faut avoir le courage de croire dans ce que l’on fait. Il faut aussi un savoir-faire commercial et une bonne organisation.

Enfin, il y a les à-côtés : l’administratif, la gestion… Ce n’est pas mon fort et pour cela, des prestataires existent ! J’apprécie aussi la ruche d'entreprises de  Hellemmes (1) où est implantée RH Solutions Nord car on y trouve des prestations pour les indépendants (impression de prospectus…).”

(1) Ruche d'entreprises de  Hellemmes, 121 rue Chanzy, 59260 Lille-Hellemmes

Pour suivre les actualités ou contacter Lucile Devlaeminck :