RH-Solution - Portage salarial

(10/11) « Ma première mission a débouché sur une embauche»

INTERVIEW PORTAGE SALARIAL GRENOBLE


Marie L., chargée de mission en relations institutionnelles, ex-consultante indépendante en portage
Voilà une consultante pour qui le portage salarial a constitué un véritable tremplin professionnel.

 

A l’issue d’une première mission de 9 mois, son employeur, visiblement satisfait de ses services, lui a proposé un poste en CDD.

 

Depuis le mois de septembre dernier, Marie est en charge, pour le compte de son entreprise, la filiale française d’un groupe industriel international, des relations extérieures avec le monde institutionnel – politiques, administrations, fédérations patronales.

 

Elle fait ce qu’on appelle du lobbying, un métier largement répandu dans les pays anglo-saxons, mais qui émerge tout juste en France.
 

En contact direct avec les décideurs

Basée à Grenoble, elle est régulièrement en déplacement à Paris – 1 à 2 fois par semaine -  ainsi qu’à Bruxelles – tous les 15 jours – pour rencontrer ses interlocuteurs.« C’est là que sont concentrés les lieux de pouvoirs et de décision ».

 

Sur place, elle enchaîne les rendez-vous et déjeuners de travail, avec des députés, conseillers ministériels, hauts fonctionnaires, ainsi que des représentants du monde patronal. « On travaille régulièrement avec ces derniers, explique-t-elle. Ils ont la capacité de fédérer un large éventail d’entreprises et leur voix porte mieux que la nôtre. »
 

Un métier techniquement pointu

Son métier exige de nombreuses qualités :

  • D’abord, une solide capacité d’écoute. « Mon rôle ne consiste pas qu’à expliquer et informer, il est aussi de collecter et de remonter des informations auprès de ma direction. »
  •  Ensuite, une réelle aptitude à communiquer – pas de doute, Marie est visiblement à l’aise de ce côté-là.
  • Enfin, une bonne connaissance technique des dossiers, notamment sur le plan juridique. « On a régulièrement affaire à des spécialistes, l’échange peut vite devenir pointu ».

 

Le portage lui a permis de se faire remarquer

Investie à 100 % dans ce métier passionnant, la jeune chargée de mission, titulaire d’un master en affaires européennes obtenu à Sciences Po Grenoble, se réjouit d’avoir opté pour le portage salarial, dès son entrée dans la vie active.

 

« En me positionnant comme consultante, j’ai pu mettre un pied dans l’entreprise et démontrer mes compétences à mon employeur.

Le fait d’être déchargé de tous les aspects administratifs, grâce au portage, est un gros avantage.

Cela m’a permis de démarrer la mission très rapidement et de m’y consacrer à plein.

Cette formule est un cadre idéal pour faire ses preuves. »

RH Solutions, 2011

Thibault Bertrand