RH-Solution - Portage salarial

(04/16) RH Solutions Paris aide au rebond des entrepreneurs après un échec

Denis Raynal, Directeur de l'Agence RH Solutions Paris est un manager au service des managers. Concrètement, il a choisi d'être partenaire du réseau 60.000 rebonds* pour coacher et accompagner une quinzaine  de candidats à la relance d'un projet professionnel, après avoir connu un échec comme entrepreneur.

L'antenne 60.000 rebonds de Paris se réunit dans les locaux du prestigieux cabinet Ernst & Young (La défense). Elle mobilise une trentaine de bénévoles qui, comme Denis, aident les entrepreneurs à se projeter rapidement dans un nouveau projet.

L'objectif est simple : changer les mentalités face à l'échec et permettre à des profils utiles pour l'économie française de créer à nouveau. Comme le dit si bien Philippe Rambaud (président et fondateur de l’association) : "La ressource la plus rare, dans l’entrepreneuriat, c’est l’entrepreneur".  

Le portage salarial, une solution pour rebondir ?

projet de relance entrepreneurDans ce cadre dynamique, Denis Raynal partage son expérience de top management et sa connaissance des différents statuts de l'entrepreneuriat.

"Pour rebondir sur le plan professionnel, il faut savoir tourner la page  d'une faillite ou d'un échec. L'accompagnement professionnel aide à franchir ce cap rapidement. De plus, il faut savoir repartir de façon souple, rester réactif pour bien se repositionner.

Quand il s'agit de choisir le statut, il est fréquent que le portage salarial offre une alternative intéressante, à court mais aussi à moyen terme. Avant d'investir dans une nouvelle structure juridique, faire face à des démarches administratives lourdes ou coûteuses, l'entrepreneur a souvent besoin de tester son marché. Comme indépendant en portage, il peut prospecter, obtenir des premiers contrats avant, le cas échéant, de développer son projet".

Il faut instaurer un droit à l'échec en France

Alors qu'aux Etats-Unis, les banques (et la société dans son ensemble) font plus confiance aux entrepreneurs qui ont connu l'échec, la France reste sur la réserve. "Et pourtant, souligne Denis Raynal, un échec rend plus fort celui qui l'a vécu à la condition qu'il sache en tirer les leçons. Je connais bon nombre d'anciens entrepreneurs qui travaillent aujourd'hui en portage salarial et qui, pour rien au monde, ne changeraient de statut".

  • *Plus d'informations sur l'association 60 000 rebonds : +33 (0)6 09 08 02 66 , contact@60000rebonds.com, www.60000rebonds.com

RH Solutions, avril 2016