RH-Solution - Portage salarial

(06/18) Interview : "J'ai choisi d'être expert métrologie indépendant en industrie"

RESEAU D'EXPERTS A GRENOBLE - Entretien avec Mathieu MARTINEZ – Métrologue, en portage salarial depuis 3 ans. RH Solutions, 1er réseau de France en portage salarial, accompagne chaque année plus de 1500 experts indépendants comme Mathieu.

RH Solutions : Bonjour Mathieu, pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Mathieu MARTINEZ  : Après un master en génie mécanique, j’ai débuté ma carrière professionnelle chez Metrologic Group. Après 2 années, je suis parti faire un tour du monde, ce qui m’a permis entre autres choses de renforcer mes compétences en anglais et en espagnol.

Au retour, j’ai intégré la société Sematec, et puis l’idée ayant fait son chemin, j’ai décidé de me mettre à mon compte.

J’ai commencé avec le statut d’auto entrepreneur et puis j’ai basculé vers le portage salarial pour être libéré des aspects administratifs.

Le portage salarial m’apporte d’autres avantages, comme par exemple /

  • l’assurance qui est prise en charge,
  • la possibilité de faire de la formation sous couvert de la structure RH Solutions.

 

Métrologue, c’est votre métier, en quoi ça consiste ?

Mathieu MARTINEZ  : J’interviens dans les entreprises pour faire le contrôle dimensionnel de pièces en sortie de production.

Je travaille avec les appareils de mesure de mes clients (MMT, bras poly-articulés, laser/tracker), le plus souvent j'automatise le contrôle pour qu'ils puissent réduire le temps de contrôle, voir le passer en "temps masqué".

J'interviens également en qualité de formateur pour former les opérateurs à la programmation du logiciel Metrolog XG et Metrolog X4 (édité par Metrologic group), qui est un logiciel de contrôle dimensionnel.

Je peux également apporter des conseils pour résoudre des problématiques techniques si on me le demande. Je mesure différents types de pièces de la plus petite à la plus grande, des pièces en métal, en plastique, fabriquées selon différentes technologies.

Concrètement, on passe du moteur de sous-marin, au pot de fleurs, jouets, seringues, joints, bouchons de flacons de parfum…

Je me déplace beaucoup dans la vallée du Doubs, où se trouvent les sous-traitants de la filière automobile et également chez les sous-traitants de la filière aéronautique du côté de Toulouse.

On fait appel à mes services pour remplacer du personnel absent, ou dans le cas de pics d’activité.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Mathieu MARTINEZ  : Ce n’est pas toujours facile de prospecter, j’aimerai travailler avec des grands groupes, mais il est difficile de les atteindre. Je me déplace beaucoup, ce n’est pas toujours facile à gérer. 

Par contre, je suis ravi d’être autonome, le bouche à oreille fonctionne bien, j’ai une clientèle récurrente, mon expérience est rare, globalement je n’ai pas de problème pour trouver des missions.

Et votre 1ère mission... ?

J'ai eu l'opportunité de remplacer un métrologue parti à la retraite. J'étais complément immergé dans l'équipe et les process de fabrication.

L'entreprise a mis plusieurs mois à recruter une personne que j'ai ensuite formé au métier de métrologue et au spécificité du poste en question.

Une première expérience qui m'a rassuré sur la voie que j'avais choisi, être indépendant dans le monde de la qualité – métrologie en industrie.

 

 

Retrouvez le profil linkedin de Mathieu Martinez

Crédit photo : Pixabay/CreativComon, Mathieu Martinez, Metrolog XG (photo logiciel).