Les Métiers et secteurs porteurs pour 2022 et au-delà

Ecrit par Julien Sabatier
le 8 avril 2022

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité.

Après le chamboule-tout provoqué par la crise sanitaire, l’Emploi connait des évolutions majeures :

  • Les métiers des Ressources humaines doivent s’intéresser plus à « l’humain » qu’à la « ressource » (sous peine de subir la grande démission) ;
  • les technologies et les usages numériques ont effectué en 2 ans un gap important poussant  de nouvelles opportunités de métiers (développement informatique, analystes de données, fonction support…) et le besoin d ‘expertises qui va avec ;
  • D’autres métiers dans le tourisme, l’événementiel ou encore la culture s’interrogent sur de nouvelles modalités pour se réinventer ;
  • Et l’humain dans tout cela ? Le métiers où la relation et l’échange physique est central (vente, accueil…) sont portés par le besoin de re-humaniser un monde toujours plus technologique… etc.

Pour les Indépendant.e.s, les étudiants ou les personnes en reconversion professionnelle, il est vital de se pencher sur ces transformations majeures et anticiper leur métiers de demain.

Pour cela, voici une synthèse des secteurs et métiers porteurs qui ressortent pour l’année post-Covid au travers de différentes études comme :

Pour les métiers concernant plutôt les cadres, nous les avons classé par grandes familles :

  • L’informatique et IT
  • Le Marketing & la communication
  • Les Ressources Humaines et la Qualité
  • La Vente
  • Environnement et DD.

C’est parti pour un tour d’horizon…

Métiers Informatique & IT

On compte environ 800 000 nouveaux sites Internet chaque jour dans le monde… Alors que vous soyez développeur Python/Javascript/Autre, chef de projet IT ou Ingénieur, vous trouverez toujours chaussure à votre pied.

L’informatique est le premier secteur recruteur de jeunes cadres ; parmi les 30 000 informaticiens recrutés chaque année, 20% sont des « débutants »  (moins d’1 an d’expérience) et 35% ayant entre 1 et 5 ans d’expérience (source Apec). Ces emplois se situent en Ile-de-France pour 50%. des emplois.

L’avenir se dessine autour de nouveaux métiers de spécialités :

  • big data et IA,
  • de la cybersécurité,
  • de l’internet des objets,
  • de la fibre optique,
  • des réseaux et le cloud Computing ou
  • des services aux utilisateurs.

Experts en data et Intelligence Artificielle (IA) : Pour plus de données et d’automation

Chaque année, nos ordinateurs deviennent plus puissants. Les processeurs deviennent plus rapides, les cartes graphiques peuvent encaisser des tâches plus exigeantes, les disques durs/SSDs peuvent enregistrer plus de Giga-octets sans saturer. Tout cela rend plus facile le stockage et le traitement des données plus rapides, pertinents et autonomes.

Pour que cela soit possible, des compétences en Big Data, IA et Analytics sont très importantes. Et la demande augmente chaque jour car les entreprises ont besoin de prendre les bonnes décisions le plus rapidement possible.

Les métiers du Cloud Computing : Une fenêtre d’opportunité vers le monde de demain

Le Cloud Computing est apparu après l’utilisation du Cloud Gaming, qui permet de profiter d’une solution puissante pour jouer aux jeux vidéo. Il fonctionne sur le même principe, exception faite de l’interface qui est un ordinateur à part entière. Il requiert seulement une connexion Internet suffisamment puissante pour le supporter. Shadow, aujourd’hui détenue par OVH, est une solution déjà existante en la matière.
Ce secteur demande un niveau d’ingénierie très élevé, et une spécialisation en développement et en Cloud. Les entreprises les plus demandeuses sont celles qui développent des solutions Software as a Service (SaaS : ERP, CRM, emailing…) en lien pour partie avec le télétravail.

Architecte IoT (Internet des objets)

Montre, mais aussi douche, dressing, frigidaire… les objets deviennent “intelligents” grâce à la connection IoT. Derrière ces objets qui vont envahir notre quotidien, de nouveaux métiers émergent comme l’architecte IoT ; son rôle est de concevoir et mettre en place un réseau d’objets connectés. Aujourd’hui, la filière pour accéder à ce job est la spécialisation en informatique industrielle ou électronique embarquée (niveau bac+5) via une école d’ingénieurs ou l’université.

Analyste data ESG

Ce métier en devenir consiste à collecter et analyser des données « Environnementales, Sociales et de Gouvernance » regroupées sous l’acronyme ESG, qui touchent le carbone, le climat et la biodiversité. 

Le Marketing : Place au digital !

89% des Français utilisent Internet et le temps moyen passé en ligne ne cesse d’augmenter !

Des profils Marketing plus techniques

Les métiers en lien avec l’achat en ligne ont le vent en poupe. Parmi eux, notons 3 profils :

  • Les Growth Hackers, qui tentent de booster les inscriptions, les abonnements ou plus directement les ventes sur internet, en utilisant des méthodes plus ou moins conventionnelles,
  • Les Experts SEO, qui se chargent d’améliorer le référencement naturel des sites internet (en clair leur donner de la visibilité dans les moteurs de recherche comme Google),
  • Les Consultants Digitaux, dont le métier est de coordonner et planifier les campagnes.

La création de « contenus » : Plus nécessaire que jamais

Dans un monde où l’on fait face à des publicités tous les jours, il est devenu vital de pouvoir se démarquer en tant qu’entreprise.  Il y a bien sûr les supports traditionnels (affiches, flyers, mails…) mais aussi les formats éditoriaux prisés par les réseaux comme Twitch, Tik Tok ou Instagram…

Les métiers les plus connus sont :

  • Le Community Manager ; il parviendra à fédérer un groupe d’internautes au travers de supports visuel ou vidéo, d’un post LinkedIn ou encore d’un emailing, qui convaincra le plus grand nombre.
  • Le Rédacteur web, qui par extension développe des compétences de copywriting et qui incarne bien souvent « la voix » de l’entreprise.

Le numérique responsable

Visioconférence, partage de fichiers dans le cloud, mails… Le métier de manager numérique responsable est de mesurer l’impact des choix de l’entreprise et d’en minimiser l’impact.

La gestion des Ressources Humaines et la Qualité

Côté RH : La Qualité de Vie au Travail ou rien

Gérer des RH, ce n’est pas seulement sélectionner de bons profils et faire passer des entretiens. L’heure est à la fidélisation des salariés ; cela passe par :

  • donner du sens au travail,
  • travailler la Marque employeur,
  • développer les compétences des collaborateurs, et
  • faire en sorte que chacun se sente à sa place.

Les études montrent également qu’un environnement dédié à la bonne humeur apporte bonheur à tout le monde, contribue aux valeurs de l’entreprise, et favorise un retour sur investissement productivité croissante.

De nombreux métiers ont été développé pour l’occasion, et les offres d’emploi et les missions pour indépendants suivent la tendance :

  • Chief Happiness Officier,
  • Chargé de sourcing,
  • Recruteur IT…

Voici un exemple de profil pour un Chief Happiness Officier

Spécialiste Qualité

Les métiers liés à la démarche qualité évoluent en même temps qu’ils deviennent des obligations légales (politique HSE ) ou que la recherche de productivité augmente.

Le poste de Responsable qualité concerne en premier lieu des secteurs industriels :

  • automobile, aéronautique,
  • industrie pharmaceutique,
  • agroalimentaire,
  • etc.

Dans l’industrie agroalimentaire, par exemple, le domaine qui concentre le plus d’annonces est le “contrôle-qualité” (26%), devant la production (24%) et la commercialisation (21%) (source guide 2022-2023 du CIDJ).

Côté politique HSE (hygiène, sécurité, environnement) des entreprises, les besoins s’affirment année après année, pour des profils variés :

  • Responsable HSE, avec des profils école d’ingénieur ou un master spécialisé,
  • Chargé de mission qualité, plutôt avec des profils profils bac+3 (licences professionnelles “Animateur qualité”, “Gestion de la qualité des produits alimentaires”…),
  • Agent de contrôle qualité, accessible via des DUT “Qualité logistique industrielle” ou BTS “Qualité dans les industries alimentaires et bio-industrielles”…)…

La Vente et la relation client

Évidemment, si tous les secteurs cités précédemment sont importants, vendre son produit ou service reste le Saint Graal de toute entreprise. Les métiers de la Vente restent donc des valeurs sûre pour l’avenir avec des postes comme :

Mais « l’après vente » est devenue aussi importante ; après avoir vendu, il faut conserver, retenir, fidéliser le client.

Deux métiers émergent alors :

  • Le « Customer Success Management », qui vise à vérifier la satisfaction du client et conforter son achat,
  • « le responsable Relation Client » qui consiste à faire en sorte que le client se sente important au sein de l’activité de l’entreprise.

Biodiversité et Environnement

La finance se met au Développement Durable !

Un poste en devenir est le Chargé de reporting performance extra-financière ; un titre bien long pour désigner ce poste est en lien avec la nouvelle directive CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive).

Chef de projet biodiversité

Ce nouveau métier transversal a pour mission de coordonner la politique de l’entreprise ; déjà existant dans le secteur BTP, il s’ouvre aujourd’hui à de nombreux secteur. Un métier en devenir !


2 commentaire sur l'article “Les Métiers et secteurs porteurs pour 2022 et au-delà

  1. Bonjour,
    Est-il possible d’avoir une étude sur le développement du métier de Chief Happyniess Officier ? Ainsi que les offres d’emploi?
    En vous remerciant

    1. Bonjour,

      Nous n’avons pas abordé le CHO dans cet article car nous manquons nous-même de connaissances sur ce sujet. Il sera abordé plus tard. Pour les offres d’emploi, nous vous conseillons de jeter un œil aux incontournables Indeed et LinkedIn. En attendant, quelques pistes pour vous aider :

      Il est pertinent de rappeler que le rôle du CHO n’est pas encore précisément défini : https://www.clementine.jobs/fiches-metiers/metiers-marketing-publicite-digitale/cho-chief-happiness-officer/
      De même, les perspectives de développement sont actuellement floues du fait de sa jeune existence. Cependant, les bénéfices de ce métier sont évidents dans la mesure où une crise n’est pas en cours : https://www.quokkapi.com/articles/chief-happiness-officer-effet-de-mode-ou-developpement-durable/

      Cordialement 🙂

Répondre à Monty Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *