RH-Solution - Portage salarial

Portage salarial en région Provence Alpes Côte d'azur

Le Portage Salarial en Provence-Alpes-Côte d'Azur avec RH Solutions

voiture electrique à Marseille saint charlesLes entreprises en région PACA - Provence-Alpes-Côte d’Azur - apprécient le portage salarial sous différents angles. Dans les services notamment, le portage salarial attire par sa dimension  « pratique »,  avec la mise en place simple des contrats et des missions (possible sous 24 heures).

Dans l’industrie et l’informatique à Sophia Antipolis (proche de Nice), c’est souvent la dimension sécurisante qui est mise en avant. Le consultant manager de transition, l'ingénieur expert ou le consultant IT senior intervient dans un cadre juridique clair, hors de tout risque de prêt de main-d’œuvre, sur des missions de 6 mois en moyenne.

Il existe également de nombreuses start-ups à  Marseille qui privilégient, avec le portage salarial, l'allègement de leur masse salarial.

Du côté du consultant ou du formateur à Aix-en-Povence, c’est également la souplesse qui prime, avec un accès 24/24h au bureau virtuel RH Solutions, où se gère l'activité des missions (de la signature du contrat de portage salarial à la facturation de la prestation et au suivi des paiements).

RH Solutions organise régulièremlent des matinées d'informations en région PACA, accompagne et conseille aussi les indépendants en leur ouvrant son carnet d’adresses, les orientant vers les bons clubs d’affaires et les réseaux de professionnels dynamiques, nombreux à Marseille et Nice.

carte de l'emploi industriel en Provence-Alpes-Côte d'AzurLes soirées internes aux agences de Marseille, Aix-en-Provence, Nice-Sophia Antipolis ou Toulon permettent de créer un esprit de groupe et sont autant d’occasions de se former et d’échanger sur ses pratiques commerciales les plus efficaces. C'est du vrai networking avec l'accent du sud en plus !

Population et emploi en Provence-Alpes-Côte d'Azur

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur, aussi appelée « région PACA », compte  4 916 000 habitants (environ 30 000 nouveaux habitants en moyenne par an) et offre un double visage.

D’un côté des zones de montagne (la moitié de la superficie régionale) et des espaces protégés. D’autres part, une population fortement urbanisée : près de  90% des habitants résident dans une des treize zones urbaines, comme celles de  Marseille - Aix-en-Provence, Nice, Toulon ou Avignon.

Il existe près de 2 millions d’actifs dans le secteur tertiaire, majoritaire, mais aussi dans l’industrie :

  • la Gestion de l’Eau et Retraitement des déchets,
  • l’Aéronautique et
  • la Chimie.

Les secteurs d’activités en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

un laboratoire de recherche dans un pôle de compétitivitéLa région PACA réalise un  PIB de 142,4 milliards d'euros (en 2012) juste derrière Rhône-Alpes et la région Ile de France.
Il existe de nombreuses filières,  structurées autour de  9 pôles de compétitivité qui attirent des profils « jeunes diplômés » ou « seniors » pour des métiers variés : ingénieurs, consultants indépendants, managers de transition et chercheurs. Les secteurs et pôles concernés sont :

  • OPTITEC, le  Pôle optique et spécialiste du photonique (croissance mondiale de 10 % par an) qui rassemble 125 entreprises et associe Provence Alpes - Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon,
  • La  micro-électronique  avec le pôle SCS qui développe des projets autour du Sans Contact, les Réseaux, les M2M et Services Mobiles ou la Sécurité et les Identités Numériques,
  • le logo du Pôle Mer à MARSEILLE le  Pôle Mer PACA, 73 Grandes entreprises, 175 PME,
  • le  Pôle PEGASE de l'aéronautique,
  • le  Pôle Cap'Energies,
  • EUROBIOMED le  Pôle de la biologie médicale ,
  • le  Pôle  Risques.

Deux bassins d’emplois en Provence-Alpes-Côte d'Azur pour les consultants indépendants


Rien que sur l’agglomération marseillaise, les pôles représentent 100 000 emplois, 1 000 entreprises et 4 000 chercheurs (secteur public).

Entreprise High Tech à Sophia Antipolis Sophia-Antipolis (plus proche de Nice), attire également des consultants informatiques, chercheurs en biotechnologies et autres experts IT : il s’agit d’une technopole créée en 1969 et qui rassemble aujourd‘hui 25.000 emplois dont plus de la moitié sont cadres. C’est une zone de choix pour apporter son savoir-faire aux entreprises des Alpes Maritimes et profiter de la proximité de l’Italie et d’infrastructures de transport modernes comme l’aéroport de Nice, pour ses missions internationales.

Source : Insee 2012-2014
Crédit photo : Wattmobile