Manager de transition : un indépendant au cœur des problématiques d’entreprises

Ecrit par Marc Laliat
le 21 septembre 2020

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité.

Il arrive bien souvent qu’une entreprise prenne un nouveau tournant ou doive faire face à une crise. Pour l’aider à prendre les meilleures décisions, le manager de transition dispose d’une forte expérience et de compétences qui ne sont plus à prouver. Zoom sur ce métier en pleine croissance !

Comment reconnaître un manager de transition ?

Le métier de manager de transition a fait son apparition dans les années 80 en France et est en constante demande, surtout depuis quelques années. Les entreprises font appel à un manager de transition pour gérer des situations délicates telles que :

  • Une phase de transition ou de transformation (revente, fusion avec une autre entreprise, implantation à l’étranger…)
  • Une situation de crise (fermeture, redressement, mouvement social, restructuration)
  • Des projets stratégiques (négociation de partenariats…)
  • Un besoin de relève après le départ d’un des membres du personnel
  • La gestion économique en période de crise (gestion de l’organisation et du budget)
  • Le besoin d’amélioration de la compétitivité.

Si le secteur de l’industrie est celui pour lequel le manager de transition est le plus souvent demandé, d’autres secteurs y ont recours notamment depuis la crise liée à la pandémie de 2020.

Pendant la crise liée à la COVID-19, les missions du manager de transition concernaient principalement :

  • la digitalisation avec l’aide à la mise en place d’outils adaptés avec la transition vers le télétravail des salariés,
  • l’adaptation des produits au format digital ou encore pour
  • la mise en place de nouveaux process.

Le manager de transition intervient généralement au niveau des pôles phares d’une entreprise comme :

  • La direction générale
  • La direction financière
  • Les ressources humaines
  • La direction industrielle

Le manager de transition est force de proposition et son expertise lui permet de gérer au mieux les situations les plus délicates.

Le parcours du manager de transition

Certaines écoles dispensent des formations de quelques jours ou en formation continue dont les principales thématiques sont la gestion de crise ou encore le management des équipes. Manager de transition est un métier qui s’acquiert principalement avec l’expérience.

Généralement, le manager de transition a le profil d’un cadre ayant plusieurs années d’expérience dans un domaine qui n’a plus de secret pour lui. Il a soif de nouveaux challenges et fait preuve d’une facilité d’adaptation déconcertante. Habitué à travailler dans différentes entreprises, il encaisse plus « facilement » la pression et se montre très réactif pour proposer différentes solutions face à une problématique.

Déterminez votre potentiel à devenir indépendant : le Quiz

Terminer sa carrière en tant que manager de transition ?

Vous l’aurez compris, on devient manager de transition grâce à différentes expériences professionnelles à des postes stratégiques.

Généralement, le manager de transition travaille en tant qu’indépendant et choisit de collaborer avec les entreprises qui l’attirent le plus et lui donnent le goût du défi. Il n’est d’ailleurs pas rare que le manager de transition fasse confiance au portage salarial pour gérer l’administratif pour se consacrer à son cœur de métier.

Alors si vous aimez le challenge, que vous avez envie de changer régulièrement de mission tout en gardant une certaine liberté, pourquoi ne pas terminer votre parcours professionnel en tant que manager de transition ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *