Valoriser son expertise à travers l’externalisation d’activité

Ecrit par Julien Sabatier
le 17 mars 2022

[mailpoet_form id= »1″]

Vous avez occupé des fonctions de Responsable Ressources Humaines (DRH), Commercial (DIRCOM) ou informatique (DSI) et vous souhaitez valoriser votre expertise

Vous avez tout à fait raison.

En période de crise (sanitaire ou économique), les entreprises recherchent des cadres pour prendre en main des projets complexes ou urgents, pour lesquels ils ne disposent pas de ressources en internes ; elles ne peuvent pas se payer les services d’un Directeur informatique ou Marketing à temps plein. Une solution flexible : faire appel à un expert à temps partiel et sous forme de missions concrètes.

L’externalisation, un marché porteur pour les indépendants

Aujourd’hui, plus de 80% des PME externalisent au moins une de leurs fonctions.

Les principaux avantages avancés par les entreprises sont :

? L’apport d’expertises extérieures venant booster des projets ponctuels qui sont essentiels mais restent en plan par manque de connaissance ou d’expérience en interne,
? L’optimisation de la gestion des plannings grâce à la flexibilité et la disponibilité des consultant.e.s extérieurs,
? La maîtrise des budgets, au forfait, à la journée ou au mois…

Avec certains statuts, comme le portage salarial, les prestations n’impactent pas la masse salaire puisqu’elles sont facturées sous forme de prestations de service.

Un enjeu : ancrer le partenariat entreprise/indépendant sur le moyen / long terme.

Intégrer des talents est un enjeu majeur des entreprises. Faire appel à une ressource externe est une façon de répondre à cet objectif. Mais pour fidéliser et construire des projets sur la durée, l’entreprise a tout intérêt à s’engager sur des missions longues auprès du consultant.e externe.

Côté organisation, c’est une solution pour bénéficier d’un coup de boost grâce à un partage et un renouvellement des savoirs.

La ressource externe : un facteur d’innovation interne

L’organisation bénéficie toujours de l’arrivée d’un consultant en son sein. Parmi les effets positifs induits, il faut noter un changement dans les méthodes de travail. En effet, externaliser, c’est aussi une question de pilotage. Il est important pour les deux parties de s’organiser afin de travailler sans heurt, parfois à distance, en partageant des informations de façon à la fois souple et formelle.

Cela entraine l’apprentissage d’une forme d’agilité et d’une culture de la gestion de projet qui feront gagner en productivité et en process efficace.

Concrètement, les évolutions organisationnelles les plus notables sont :
⚡ L’usage d’outils dédiés à la collaboration, facilitant le contact avec les intervenants internes et externes (Discord, Teams, Slack, Trello, Notion…)
⚡ Le recours à des méthodes ponctuelles de réunion afin de pousser les équipes à s’adapter aux différentes contraintes (temps, cadre…). Un exemple très prisé par le secteur du développement est la réunion Sprint.


Un commentaire sur l'article “Valoriser son expertise à travers l’externalisation d’activité

  1. Pour les missions de long terme, il est possible de calculer un tarif journalier équivalent au salaire chargé d’un employé (coûts directs + indirects). Bénéfice pour l’entreprise: une ressource flexible à budget maîtrisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *