RH-Solution - Portage salarial

RH Solutions
Premier réseau national de portage salarial

(04/19) Etude APEC-PEPS 2019 : le portage salarial à la côte auprès des cadres

[ETUDE] Le syndicat des professionnels du portage salarial (PEPS) et l’Apec ont commandité une étude à l'institut CSA pour interroger 1 050 cadres en emploi et sans emploi sur les formes d’emploi autres que le salariat classique, dont le portage salarial. 

Il ressort comme tendance générale que le portage salarial s’est progressivement installé dans notre quotidien et qu'il représente une alternative concrète pour le lancement de son activité, sous certaines conditions.

Les chiffres et les tendances concernant le portage salarial

  • 57% des cadres se disent prêts à quitter le salariat pour d’autres formes d’emploi
  • 9% des cadres sans emploi ont déjà expérimenté l’une des formes d’emploi suivantes
  • 95% des cadres connaissent "de nom" une nouvelle forme d'emploi (Portage salarial Entreprises de travail à temps partagé Groupements d’employeurs Coopératives d'activité et d'emploi)
  • ...parmi eux, 56% ont entendu parler du portage salarial,
  •  64% des cadres  connaîssent précisément une nouvelle forme d'emploi
  • ...parmi eux, 26% connaissent précisément le portage salarial.

 

Avantages perçus du portage salaril  & Comparatif entre les différentes formes d'emploi

Les différentes formes d'emploi alternatives au salariat ont toutes une bonne image auprès des cadres, sans doute parce qu'elle représentent une solution envisageable pour évoluer ou assurer une reconversion.

Même si dans l'ensemble, les cadres sont conscients que cette évolution ne sera pas aisée, ils considèrent que le portage salarial est sans doute la forme d'emploi la plus aisée pour quitter le salariat.

Cela s'explique sans doute parce que le portage salarial est aussi une forme de salariat : l'indépendant est salarié de la sociéte de portage le temps de sa mission.

Autre point intéressant : au yeux des cadres, le portage salarial présente de nombreux avantages comme : 

  • 57 % Déléguer les démarches administratives et les activités de gestion,
  • 54% Bénéficier de la protection sociale,
  • 39% Choisir librement ses missions,
  • 34% Éviter de créer une entreprise ou s'enregistrer comme travailleur indépendant.

 

Pour télécharger l'étude complète :