Les 6 réflexes positifs du consultant

Ecrit par Marc Laliat
le 16 juin 2014

consultant freelance

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité.

Le comportement humain  joue pour beaucoup dans la réussite du consultant. Difficile me direz-vous d’être un sur-homme?

Consultant efficace
Consultant efficace

Rassurez-vous : être honnête, avoir des idées -être créatif-, montrer son implication et être passionné ne posent a priori pas de contraintes insurmontables ? Et pourtant, il s’agit d’une voie royale pour devenir un consultant estimé :

1 – Soyez honnête
Un consultant honnête sait se mettre à la place du client, privilégier son intérêt, être fiable et tenir ses promesses. Avec une telle réputation, un consultant a moins de difficultés à négocier ses tarifs car l’honnêteté n’a pas de prix.

«  Un honnête homme tient toujours sa parole.  » (Dictionnaire des proverbes danois – 1757).

2 – Soyez créatif
Une des façon de « marquer » votre interlocuteur est de lui laisser une image originale en tête. En trouvant un angle, une façon différente de traiter un dossier, vous contribuez à créer cette image, à marquer votre expertise. Votre idée est irréaliste : dans ce cas, revenez sur terre  et proposez lui d’aller vers cet objectif idéal pas à pas, en le projetant vers l’avenir.

3 – Soyez passionné
« Rien dans le monde n’est réalisé sans la passion » (Hegel). Tout est dit. Le consultant passionné par son métier, son domaine d’activité transmettra son enthousiasme et saura au bon moment marquer les esprits par une idée originale, déclencheuse de mission.

4- Soyez « toujours prêt »

Votre « heure de gloire » de consultant  peut arriver, parfois plus souvent et plus vite que prévue. Ne laissez pas passer une opportunité : soyez prêt à suivre les conseils des meilleurs entrepreneurs américains. Ils utilisent tous la technique de « l’elevator pitch«  qui consiste à savoir se présenter (à un client potentiel, un business angel etc) en 30 secondes. Préparez vous à répondre à ces questions, de façon claire, concise et en toute situation :

  1. Quel est votre service, votre prestation?
  2. Quel est votre marché, votre secteur?
  3. Comment fonctionnez-vous (mission, jour/homme/ livrables/formation)?
  4. Qui êtes-vous (votre expérience, votre dernière anecdote qui permet de marquer les esprits)?

5 – Soyez rigoureux et organisé (check list en 4 points) :

6 – Maitrîsez votre communication
Trouvez dans votre communication un ton direct, mais non autoritaire. Vous travaillez d’égal à égal avec vos interlocuteurs. Ne vous mettez pas en avant et évitez les « je pense », « je crois »… Soyez factuel dans votre approche. Enfin, choisissez des mots compréhensibles, essayez de parler français, sans jargon et détaillez vos acronymes.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *