Consultant en communication – Le guide pour calculer votre TJM

Ecrit par Titouan Claeyman
le 7 avril 2021

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible.
Lire notre politique de confidentialité.

Un des avantages du statut de travailleur indépendant est sa liberté d’action ! Et cela concerne également la fixation de ses tarifs.

Mais définir son TJM (Taux Journalier Moyen) n’est pas chose aisée, surtout lorsque l’on débute. Vous êtes Consultant en communication et vous souhaitez fixer votre TJM de manière optimale tout en restant compétitif ? Suivez notre guide… 

Les facteurs qui influent sur le calcul du TJM

Avant toutes choses, la définition de votre Taux Journalier Moyen (TJM) repose sur un calcul qui prend en considération plusieurs éléments :

  • Combien de jours de travail effectifs allez-vous réaliser par mois ? Pour cela, vous devez déterminer le nombre de jours ouvrés et soustraire le nombre de jours non facturés (dédiés aux tâches administratives par exemple) et le nombre de jours de vacances. 
  • Quel revenu net souhaitez vous dégager ? 
  • Quelles sont vos charges (dépenses professionnelles, loyer, taxes, frais de gestion en portage salarial…) ? 

Vous obtiendrez ainsi le TJM plancher que vous pourrez ou plutôt devrez facturer pour être rentable. Cependant, il est important de garder à l’esprit que des facteurs externes viennent aussi impacter ce TJM, ou du moins le revenu que vous pourrez obtenir. 

Calculez vos revenus en Portage Salarial

Le premier facteur externe est votre expérience. Un TJM plus élevé est plus facilement justifié si vous pouvez prouver votre expérience dans le métier. Une spécialisation ou des compétences niches impactent aussi le prix qu’un client sera prêt à payer.

Un autre facteur est votre client :

  • Quelle est la durée ou la récurrence de la mission ?
  • Quelle est l’urgence ?
  • Avec quel client travaillez-vous (association, TPE, grandes entreprises, …) ?
  • Enfin, la zone géographique dans laquelle vous exercez votre activité influe aussi sur votre TJM (Paris vs Province notamment). 

Cette méthode de calcul est nécessaire mais bien heureusement, la liberté d’un indépendant repose aussi sur la définition de ses tarifs et quelques astuces peuvent vous permettre de maximiser votre TJM et donc vos revenus.

Alors, regardons maintenant de plus près comment optimiser ce TJM de Consultant en communication indépendant… 

Quiz sur ses tarifs, son organisation… : Évoluez votre potentiel à devenir freelance

Comment définir un TJM compétitif et valorisant en tant que Consultant en communication indépendant ?

La première étape consiste à confronter votre TJM (calculé plus haut) à celui du marché. Grâce à quelques recherches sur internet, un tour d’horizon sur des plateformes freelance (Malt,…) et des échanges avec d’autres Consultants en communication freelances expérimentés, vous devriez pouvoir vous faire une idée du TJM généralement pratiqué dans votre branche. 

Cette analyse du marché a aussi et surtout un deuxième avantage : vous pouvez vous inspirer des concurrents qui réussissent mais surtout cherchez à vous démarquer. En effet, plus vous arriverez à démontrer la valeur ajoutée de votre offre, plus vous pourrez proposer un TJM élevé. Les métiers de la communication sont variés : communication interne, digitale, 360°, éditoriale, marque, mais aussi ceux qui ont plusieurs cordes à leur arc comme formateur, graphiste, marketing ou vente. 

Cet article pourrait aussi vous intéresser / Comment revoir et adapter son positionnement au contexte actuel ?

Des compétences niches, complémentaires ou une spécialisation dans votre domaine, si elles sont bien mises en avant, peuvent réellement vous aider à maximiser votre TJM. 

Quelques exemples de compétences recherchées chez un Consultant en communication :

  • gestion d’un budget ;
  • outils SEO, SEA, SEM ;
  • audit ;
  • rédaction, contenu ;

Autre conseil, n’hésitez pas à partager des exemples de missions que vous avez menées en indiquant le retour sur investissement chiffré. 

A ne pas oublier aussi : les soft skills. Elles sont particulièrement importantes dans le secteur de la communication : capacité d’adaptation, travail en équipe, aisance relationnelle, force de persuasion, … Pour encore plus d’impact auprès de vos clients, pensez à les illustrer d’exemples concrets. 

Enfin, nous parlions précédemment de l’expérience. Pour en témoigner et la valoriser, rien de mieux que les recommandations de vos clients ! Plateformes freelance, Linkedin et autres réseaux sociaux, site vitrine, … les avis de vos clients sont un moyen efficace de garantir la pertinence et la fiabilité de votre offre. Des clients rassurés et confiants seront plus enclins à payer un TJM plus élevé ! 

Cet article pourrait aussi vous intéresser / Le véritable secret du réseau LinkedIn

Quelques chiffres pour vous guider sur le TJM des Consultants en communication indépendants

Ampoule Claire Sur Surface Noire

Alors concrètement, quels sont les TJM proposés par les Consultants en communication ? D’après les données fournies par la plateforme freelance Malt sur les Consultants en communication, le TJM d’un Consultant communication débutant s’élève en moyenne à 289€ alors qu’un Consultant en communication expérimenté (minimum 7 ans d’expérience) facture en moyenne 747€. 

Il s’agit ici de simples indications et au vu des écarts importants constatés entre les différents profils, les méthodes et astuces citées plus haut vous seront certainement très utiles ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *